Comment calibrer un microscope ?

meilleur microscope

Pour pouvoir mesurer la spécificité d’un objet en le visualisant à l’aide d’un microscope, un microscope étalonné est requis pour cela. Un microscope qui possède la fonction  de calibrage est le meilleur matériel à utiliser. Il permet de déterminer exactement le nombre de substance présente dans l’image projetée par millimètre de liquide sans oublier de prendre la mesure de leur longueur. Il y a quelques mesures par contre qui peuvent être fournies par un microscope qui n’est pas calibré. Il existe deux types de calibrage à effectuer au niveau d’un microscope, le calibrage pour concentration et celui pour le grossissement. 

Calibrer le microscope pour une concentration

Pour calibrer un microscope pour une concentration, il faut en premier lieu allumer l’appareil et mettre un micromètre sur la platine. Puis s’assurer que le grossissement de l’objectif soit de niveau faible et qu le réticule oculaire soit opérationnel. En second lieu, le micromètre doit être concentré pour se visualiser par l’oculaire. Les deux échelles visibles par le micromètre doivent se placer parallèlement et les valeurs nulles rangées sur une même ligne pour atteindre le but. Puis après, il faut procéder au calcul de l’échelle de rétine. Il se compte à l’observation au microscope, le nombre de divisions ainsi obtenu doit se multiplier par 0.1 mm pour avoir la longueur totale du champ visuel. Pour finir, il faut à présent calculer le volume du liquide sur le champ. Il se calcule par la multiplication de la mesure de la surface du champ vision par la profondeur de la diapositive. Ainsi se détermine le volume.

A lire aussi : Peut-on faire des gauffres avec un appareil à croque monsieur ?

Calibrer le microscope pour le grossissement

Pour calibrer le microscope pour un grossissement, il faut absolument savoir manier la lentille oculaire, l’objectif ainsi que le micromètre. Premièrement, il faut détecter le micromètre qui se trouve dans la lentille oculaire puis, y regarder à l’aide de l’oculaire pour  visualiser l’échelle. Il est à noter qu’aucun changement de taille du micromètre oculaire n’aura lieu n présence de lentilles d’objectif 4X, 10X, 40X et 100X. Par contre, il est nécessaire de les étalonnés avant l’emploi, puis une autre échelle apparaîtra. Pour le plus bas des objectifs, il faut centrer le point de vue sur le micromètre à l’aide des boutons d’ajustement et ceux de l’objectif. Voir aussi ce test du kkmoon pour plus de conseils sur le sujet. Il est essentiel  d’orienter le micromètre oculaire sur le bord de son échelle vers les deux bouts. Afin d’avoir la bonne unité pour avoir le nombre de micromètres et millimètres, il est important de retrouver le deuxième point sur l’échelle. Il faut à présent convertir les micromètres en millimètre, ceci se fait en multipliant par 1000 le chiffre et prendre le nombre d’unité oculaire pour le diviser par le nombre obtenu récemment. Enfin, il ne reste plus qu’à sauvegarder les résultats et la refaire pour tous les objectifs.

Voir aussi : Les produits proposés par cdiscount

Calibrer un microscope touche deux réglages, celui de la concentration et l’autre pour le grossissement. Pour la concentration, il faut multiplier la totalité de volume du sujet par le nombre d’objets présents dans le champ de vision. Pour le grossissement, il faut faire une division. Le rapport entre le nombre d’unité oculaire et le nombre d’unités obtenu par un long calcule donnent le résultat pour avoir un calibrage au niveau du grossissement.